Forum d'aide aux jeunes talents littéraires mais aussi de partage.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.

Aller en bas 
AuteurMessage
Enzya

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 26
Localisation : Dijon - Bourgogne

MessageSujet: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Jeu 3 Fév - 22:34

Reprenons ici le sujet que nous avions lancés dans les présentations.

Nous disions donc que j'abordais l'homosexualité dans mon histoire, par l'intermédiaire de mes personnages principaux qui sont des hommes. Je n'ai pas choisi ce sujet dans un but précis comme lancé un débat ou une polémique, c'est juste que quand l'inspiration vous attrape d'une façon, vous ne pouvez pas la modifier comme vous le voulez.

Je serais ravie si le thème de mon histoire fait bouger les choses ou dénoue les langues. Car parmi toutes les discriminations qui existent en ce bas monde, je trouve que c'est celle que nous abordons le moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IrinaDT-VDD

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Jeu 3 Fév - 23:21

Je n'ai pas l'impression que l'homosexualité soit l'un des thèmes les moins abordés de nos jours, mais peut-être n'est-ce qu'une impression.

Comme toi, quand j'écris je ne décide pas à l'avance que tel ou tel personnage va être homosexuel, hétérosexuel ou autre. D'ailleurs, j'ai l'impression qu'en réalité beaucoup de personnes (j'ai envie de dire "tout le monde" mais je n'aime pas généraliser) ne sont jamais véritablement sûres de leurs préférences amoureuses. Ces dernières ne sont d'ailleurs pas un trait de caractère, enfin je veux dire, heureusement qu'on ne définit pas quelqu'un en fonction du sexe de la personne qui l'attire.

De mon côté je lis beaucoup d'histoires dont un personnage ou plusieurs sont homosexuels : ce n'est pas que je sélectionne mes lectures sur ce critère, mais comme l'a fait remarquer Daniel dans l'autre topic je dois faire partie de ces filles qui trouvent les garçons plus tendres dans les histoires où ils aiment d'autres garçons. (Ceci dit, les garçons hétérosexuels ont aussi une faculté pour la tendresse ! ^^)

Je voulais dire plein d'autres choses mais elles me sont sorties de l'esprit.

J'ai l'impression que le yaoi a le vent en poupe, sans se limiter au manga (je ne connais pas bien la définition du mot, si des experts peuvent me renseigner ...). Je dirais même que les histoires amoureuses entre garçons sont devenues presque courantes. Par contre je trouve les filles homosexuelles plus rares, que ce soit dans les livres, les manga (enfin je n'en lis pas), le cinéma ou même les téléfilms ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzya

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 26
Localisation : Dijon - Bourgogne

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Ven 4 Fév - 0:48

Il est vrai que l'homosexualité féminine est plus rare que celle des garçons dans les oeuvres, mais dans la société je la trouve plus facilement acceptée que chez les hommes. Après ce n'est que mon avis.

Je ne suis pas non plus une experte en japonais mais je peux te renseigner sur les termes, étant une fiant de tout ce qui est japonais...

Yaoi = histoire homosexuelle entre deux hommes.
Yuri = histoire homosexuelle entre deux femmes.
kawai = mignon ou "cute" pour ceux qui parlent avec des mots anglais.
Shonen-ai = histoire d'amour "soft" ou les sentiments sont simplement suggérés.


Voilà, avec cela tu ne devrais pas être trop perdue dans les conversations ou dans ce que je dirais. Car parfois j'oublie que tout le monde n'a pas quelque connaissance dans le jargon japonais.

Comme l'a dit Daniel, les histoires "yaoi" sont très appréciées chez les femmes aux japons. Ils utilisent d'ailleurs le terme de "moe" pour définir cette passion. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 65
Localisation : France sud-ouest

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Sam 5 Fév - 0:30

En fait, moi, j'ai découvert le "yahoi" en fouillant le web à la recherche de beaux dessins et de bd de toutes sortes, il y a longtemps... et ma géniale illustratrice est fan aussi !!!

Oui, Irina heureusement les garçons hétéro (certains...) ont aussi la capacité de tendresse, heureusement. Mais pendant longtemps, être un homme, c'était être dur, ne jamais pleurer, règner sur les filles, etc., bref, être un petit macho sans cœur !

Quant à l'homosexualité, mon idée c'est que (je mets à part quelques cas qui ne peuvent concevoir des relations qu'avec le même sexe souvent pour des raisons de traumatismes psychologiques, c'est la société qui formate souvent nos préférences sexuelles en réprimant notre éventuelle attirance vers les gens du même sexe et en exaltant la relation naturelle (liée à la reproduction de l'espèce), ce qui est logique, l'instinct de survie de l'espèce est très fort.

Je me souviens d'un livre qui s'appelle je crois la moitié d'orange, d'un journaliste dans les années 70, JLouis BORY, qui disait que chacun est une moitié d'orange et cherche l'autre moitié... et la sienne était masculine ! C'était pas très facile à écrire il y a 35 ans !! Ça. a changé heureusement...
Cela dit... comme dans nos civilisations on a depuis longtemps séparé sexualité et reproduction, il n'y a plus aucune raison que les relations sexuelles ne s'exercent pas dans n'importe quelle direction pourvu qu'il y ait respect de l'autre et bonheur pour tous...

Voilà : j'adore les filles, mais je n'exclue pas de tomber amoureux d'un mec... (pourvu qu'il soit aussi mignon et tendre qu'une fille... ouais, j'ai bien peur que ça n'arrive jamais !! Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielpages.over-blog.com/
Enzya

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 26
Localisation : Dijon - Bourgogne

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Sam 5 Fév - 1:26

Pour reprendre la métaphore, je pense que personne ne peut prédire ou affirmer à cent pour cent qui sera notre moitié d'orange. On ne peut pas le dire, car l'homosexualité n'est pas un choix. Je pense que l'on nait avec cela en nous. Ce n'est ni une malformation, ni une maladie (je dis cela car encore aujourd'hui, il y a des personnes qui croient qu'il existe un remède), c'est une partie de nous... Oui, je ne m'exprime pas très bien.

Ce que je trouve stupide alors que nous sommes quand même au 21ème siècle c'est que, même si l'homosexualité est progressivement acceptée, il reste les préjugés... Prenons un exemple qui me touche pour que je sois claire dans mon raisonnement : mon cousin est homosexuel, mais personne (hormis mes parents et mes frères et soeur) n'en parle ouvertement. Pas même sa propre mère ! C'est comme si c'était un sujet tabou chez eux. Pourtant, cela ne change absolument pas ce qu'il est : un homme très beau, très intelligent avec un bac+5, directeur adjoint d'une grande entreprise espagnole, qui est indépendant et heureux en ménage avec son compagnon.

Mais c'est ainsi. Malgré les grands progrès que la société se dit faire, les gens restent trop enfermés. Parfois j'ai l'impression que l'on avance tout en restant bloqué à des mentalités bien trop anciennes.

L'amour n'est-il pas une simple question de sentiment ? Non, on voit l'image que cela rejette autour : on doit rentrer dans le moule d'un stéréotype par excellence, parce que comme le dit Daniel, beaucoup de personne pense à la reproduction (inconsciemment ou non).

C'est un grand débat que nous lançons là. Mais je suis heureuse de voir que sur ce forum, il a des gens ouverts d'esprit et qui pensent comme moi. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky_Walker

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 08/02/2011
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Mer 9 Fév - 23:51

Personnellement je n'ai pas de problème avec l'homosexualité. J'ai plusieurs amis qui le sont, hommes ou femmes. Mais c'est vrai que c'est quelque chose de rare en littérature. Et puis, écrire une fanfiction gay, je n'aime pas trop le principe. Je préfère si ça apporte vraiment quelque chose à l'histoire. Car parfois, j'ai l'impression que c'est uniquement par fantasme et voyeurisme, et je dois dire que ça, ça me dérange. Liberté d'expression, d'accord. Mais le repect va avec. Ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas.

(:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-elapse.skyblog.com
Enzya

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 26
Localisation : Dijon - Bourgogne

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Jeu 10 Fév - 0:04

Tu as raison Sky', les fanfictions gay se sont accumulées sur la toile au cours des dernières années et je reprends ton expression : ce n'est que par pur "voyeurisme". C'est pour se plonger dans un fantasme parce que pour certaines adolescentes c'est trop "mimi" à souhait et excitant.
Bon, je ne cache pas que l'amour entre deux hommes, je trouve ça beau. Peut-être plus que l'amour entre un homme et une femme (que je trouve tout aussi "choupinou"). Mais c'est simplement dû au fait que voilà : l'homosexualité n'est pas couramment exprimée dans nos rues parce que beaucoup ont encore peur du regard des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 65
Localisation : France sud-ouest

MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   Jeu 10 Fév - 0:45

L'amour entre deux êtres humains c'est forcément beau... gays ou tristes ( Embarassed ), blancs, noirs rouges, jaunes ou verts, catho ou muslim ou adorateurs du soleil...

Quand j'étais gamin, chez moi au village, ça posait problème si un catholique sortait avec une protestante... et c'était pas sous Louis XIV, c'était au début des années 1960...

Les mentalités évoluent lentement... Tiens... Mme le maire de Montpellier vient de marier un couple homo, ces jours-ci ! Le conseil constitutionnel a tranché fin janvier : c'est bien interdit ! mais certains élus continuent ! bravo !

En conclusion : aimez qui vous voulez, mais aimez et soyez aimé...

pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielpages.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité et autres discrimination : la littérature comme moyen d'expression.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La littérature est une drogue dure" (Denis Bélanger)
» Littérature et Jardins.
» Littérature finlandaise (Arto Paasilinna, Mika Waltari et autres auteurs)
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association d'aide et d'entraide aux jeunes talents littéraires (AAEJTL) :: Coin Divertissement :: Bar du forum-
Sauter vers: